Email:info@tiruneshdibaba.net

Tuukka Rask des Bruins a joué avec un labrum déchiré à la hanche et pourrait manquer le début de la prochaine saison dans la LNH


Les joueurs de la LNH ont tendance à éliminer les blessures pendant les séries éliminatoires, mais ce que Tuukka Rask a joué pendant les séries éliminatoires des Bruins est absurde.

Comme Rask l’a confirmé aux journalistes lors des entretiens de sortie de vendredi matin, il a eu un labrum déchiré à la hanche pendant les séries éliminatoires. Il aura besoin d’une intervention chirurgicale pour réparer le problème.

« J’ai un labrum déchiré à la hanche. Je vais me faire opérer », a déclaré Rask, par Nick Goss de NBC Sports Boston. « Je ne sais tout simplement pas quelle est la date exacte, probablement dans un mois. Je vais commencer le processus de récupération et nous verrons ensuite ce que l’avenir nous réserve. J’espère que la récupération se passe bien et je serai prêt jouer au hockey à un moment donné l’année prochaine.

Il était clair lors des deux derniers matchs de la série Bruins contre Islanders que Rask n’était pas tout à fait lui-même. Il n’a joué que deux périodes contre New York lors du cinquième match, cédant quatre buts sur 16 tirs, avant de se retirer. L’entraîneur de Boston, Bruce Cassidy, a confirmé que Rask avait « un peu d’entretien à faire » pendant la dernière période du match.

PLUS: les Sabres voudraient passer de Jack Eichel

Dans le match 6, Rask a sauvé 23 des 27 tirs mais n’a pas l’air à 100%. Il ne bougeait pas aussi bien qu’il l’avait fait plus tôt dans la série. Après l’élimination des Bruins, Cassidy a laissé entendre que Rask avait besoin d’une intervention chirurgicale.

Maintenant, nous savons pourquoi. Que Rask ait pu rester sur la glace avec un labrum déchiré à la hanche est impressionnant. Cependant, jouer malgré la blessure pourrait lui coûter du temps de jeu la saison prochaine.

Rask a déclaré qu’il voulait rejouer à Boston l’année prochaine, mais qu’il ne pourra pas revenir avant janvier au plus tôt.

« Je le veux (je veux jouer l’année prochaine). Mentalement, je suis prêt pour ça », a déclaré Rask. « L’aspect physique, j’espère que tout se passera bien. Nous envisagerions probablement un retour au hockey en janvier ou février. C’est un peu le plan, et j’espère que cela fonctionnera. »

Certes, si Boston veut que Rask (un joueur autonome) revienne, le laisser sur la touche pour commencer la saison n’est pas idéal.

Une question en découle également ; Boston a-t-il vraiment dû démarrer Rask à moins de 100 % ?

Les Bruins ont beaucoup de talent pour les gardiens de but. Leur remplaçant, Jeremy Swayman, a affiché une fiche de 7-3-0, un pourcentage d’arrêts de .945 et une moyenne de buts alloués de 1,50 en 10 départs en saison régulière. Et le vétéran Jaroslav Halak (record 9-6-4, pourcentage de 0,905 SV, 2,53 GAA) était également disponible.

Bien sûr, recommencer l’un ou l’autre avec Rask aurait été un risque. Swayman est une recrue inexpérimentée et il a accordé un but sur trois tirs contre les Islanders en relève de Rask lors du cinquième match. Halak a eu du mal vers la fin de la saison après être sorti de la liste COVID et a vu Swayman le dépasser sur le tableau de profondeur.

Mais les deux avaient un avantage sur Rask : ils étaient vraisemblablement en bonne santé.

Have any Question or Comment?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *